Comprendre la nomenclature des roulements


🔗 Transmission mécanique

Date de publication : 07/06/2023

Temps de lecture : 5 Minutes

Résumé

Explorez l'importance des roulements pour réduire la friction et faciliter le mouvement rotatif des pièces mécaniques.

Les roulements sont des éléments essentiels utilisés dans de nombreuses machines et dispositifs pour faciliter le mouvement rotatif des pièces. Ils sont conçus pour réduire la friction et supporter des charges élevées tout en assurant un mouvement fluide. La nomenclature des roulements est basée sur différents critères, tels que les dimensions, les caractéristiques de performance et les conceptions spécifiques.

Cela permet aux fabricants de pouvoir innover librement pour se démarquer des autres producteurs, tout en assurant l'interchangeabilité des roulements et la rentabilité de la production.

En comprenant la nomenclature des roulements et leurs équivalences, vous serez en mesure de choisir les roulements appropriés pour vos besoins, de comparer les produits de différents fabricants et de garantir des performances optimales dans vos applications mécaniques.

Comment choisir le roulement ?

Le choix de ce produit est généralement conditionné par les dimensions, la vitesse et les charges qu'il doit supporter. Ces contraintes dépendent du montage de la machine.

  • Dimension : La dimension d'un roulement se réfère à ses caractéristiques géométriques telles que le diamètre intérieur, le diamètre extérieur et la largeur. Ces mesures sont généralement standardisées et doivent correspondre aux dimensions de l'application dans laquelle le roulement sera utilisé.
  • Vitesse : La vitesse est la vitesse de rotation maximale à laquelle un roulement peut fonctionner sans subir de dommages excessifs. Elle est généralement exprimée en termes de tours par minute (tr/min) ou en radian par seconde (rad/s). La vitesse de référence pour un roulement est souvent indiquée par le fabricant et doit être respectée pour éviter la défaillance prématurée du roulement.
  • Charge : La charge fait référence à la force exercée sur le roulement pendant son fonctionnement. Elle peut être classée en deux catégories principales : la charge radiale et la charge axiale. La charge radiale agit perpendiculairement à l'axe de rotation, tandis que la charge axiale agit dans le sens de l'axe

Décodage des désignations de roulements

La désignation d’un roulement à billes est plus qu’un simple numéro de référence. Elle renferme un ensemble de données sur le roulement. Dans cet article, nous vous expliquons comment déchiffrer, dans la désignation, les trois caractéristiques principales du produit. Améliorez votre expertise en quelques minutes ! 

Le système de désignation des roulements

La nomenclature des roulements se compose de chiffres, parfois complétés de lettres. Les préfixes et suffixes indiquent différentes caractéristiques du roulement. Les fabricants ont tendance à utiliser des suffixes et préfixes différents pour des caractéristiques similaires. Une liste est donc nécessaire pour en comprendre le sens. Le lien ci-dessous vous permettra de comprendre les différents suffixes en fonction des principales marques.

La désignation de base est conçue de façon logique. Par « nomenclature de base », on entend le code sans préfixe ni suffixe. La nomenclature de base est composée selon des principes respectés par une grande partie des fabricants. Nous allons voir comment déchiffrer facilement plusieurs données importantes. 

1ère partie : Les  types de roulements

La désignation de base proprement dite a trois composants fixes. La première partie est un chiffre, une lettre, ou une combinaison des deux. Elle désigne le type de roulement.

   Roulement à rotule à deux rangées de rouleaux 1
   Roulement à rotule sur rouleaux 2
   Roulement à rouleaux coniques sur rangée simple 3
   Roulement rigide à billes à deux rangées 4
   Butée à billes, à simple ou double effet 5
   Roulement rigide à billes à une rangée 6
   Roulement à billes à contacts obliques sur rangée simple 7
   Butée à rouleaux cylindriques 8
   Roulement à rouleaux cylindriques sur rangée simple N
   Roulements à billes à quatre points de contact QJ

 

2ème partie : La série de dimensions des roulements

Celle-ci comporte un premier chiffre (parfois omis) qui donne la largeur (d’un roulement radial) ou la hauteur (d’un roulement axial). Le deuxième chiffre de la série de dimensions indique le diamètre extérieur.

Le roulement radial supporte des charges radiales, donc perpendiculaires à l’axe ; le roulement axial supporte des charges axiales, dans le prolongement de l’axe.

Cette partie de la désignation de base désigne la série de dimensions.

Organisation de la série de dimensions

Plus la valeur est élevée, plus les bagues intérieures et extérieures sont épaisses. Souvent, la taille des billes augmente aussi. Les roulements pour lesquels cette valeur est plus haute supportent donc des charges plus élevées.

Dans notre premier exemple, le roulement 6203DDUC, la série de dimensions est « 2 ». Le tableau montre qu’il s’agit d’une classe de largeur moyenne. Dans notre deuxième exemple, le roulement 7410BMGN, la série de dimensions est « 4 ». Ce roulement supportera donc des charges (relativement) plus élevées.

3ème partie : Le diamètre intérieur, ou alésage

La troisième partie indique le diamètre intérieur, autrement dit l’alésage. Il s’agit des deux derniers chiffres de la désignation de base. Un simple calcul permet d’en déduire l’alésage.

Une désignation de base de roulement typique ressemble donc à ceci : A BC DE

  • A – Type de roulement
  • B – Largeur
  • C – Diamètre extérieur
  • DE – Diamètre d'alésage

Cette partie de la désignation de base désigne l’alésage.

Le chiffre est égal ou supérieur à 04 ? On le multiplie par 5 pour obtenir le diamètre intérieur (en mm). Simple comme bonjour. Il faut cependant tenir compte de l’inévitable exception. Si le chiffre est inférieur à 03, les alésages sont les suivants :

Code d'Alésage 10mm 12mm 15mm 17mm
Code 00 01 02 03

 

Dans la pratique

Pour terminer, prenons un dernier exemple. Mettons que votre client appelle pour vous demander un 21317-E1-K de FAG. En appliquant ce que nous venons d’expliquer, vous pouvez lui répondre : « Un petit instant s’il vous plaît, je vérifie si nous avons en stock votre roulement à rotule sur rouleaux avec 85 mm d’alésage, ou lui proposer l’équivalence en NSK avec le 21317EAKE4N. Lisez d'abord dans ce guide de roulement les notions de base recommander un roulement :  La nomenclature des roulements.

Principe d’équivalence – Roulements 

Dans cet article, nous vous parlerons du principe d’équivalence, permettant de trouver un produit interchangeable si votre référence n’est pas disponible en stock ? Ou encore, lorsque vous souhaiteriez un roulement d’une marque différente ? 

Cependant, il peut être très difficile de déterminer quels roulements peuvent en remplacer d’autres. Nous allons voir comment faciliter cette recherche.  

Que sont les « équivalents » ?

Les "équivalents" sont des roulements de marques différentes qui ont les mêmes dimensions et caractéristiques. Ces roulements peuvent donc être utilisés dans les mêmes conditions. Les "équivalents" permettent donc une plus grande polyvalence et une plus grande indépendance de choix. Ainsi, si un certain type de roulement n'est pas en stock, vous pouvez quand même apporter une solution à votre client. Ou peut-être souhaitez-vous proposer une marque moins chère pour changer ? Mais comment savoir quels roulements sont interchangeables ?

Nous allons d'abord examiner les numéros de série des pièces, permettant d'identifier la nomenclature du roulement. Le numéro de série complet d'un roulement est constitué de la désignation du produit à laquelle peuvent être ajoutés des préfixes ou des suffixes. La désignation fait référence à la série et à l'alésage. En principe, la plupart des roulements utilisent les mêmes désignations, à quelques exceptions près. Il s'agit d'une nomenclature standard qui contient des informations importantes. Si vous comprenez leur signification.

Décomposition du numéro de pièce d'un roulement

Préfixes et suffixes de roulements

Cependant, cette logique ne s’applique pas toujours aux préfixes et aux suffixes. Parfois, les fabricants utilisent leurs propres codes qui, en apparence, ont été attribués aléatoirement. Il arrive que certains de ces codes soient partagés entre des marques différentes pour désigner les mêmes caractéristiques. Toutefois, cela n’est pas le cas pour tous. 

Nous pouvons prendre l’exemple des suffixes pour désigner un roulement avec deux joints en caoutchouc, en fonction des marques celui-ci pourra être désigné par les termes 2R, 2RS1, 2RSR, LLU de l’EE. Ces indications peuvent être assez abstraites si vous ne savez pas ce qu’elles signifient.

Comment trouver l’équivalent qui convient ?

La liste ci-dessous vous permettra de mieux comprendre les équivalences inter-marques. 

Des équivalents peuvent être trouvés sur le Webshop ITAFRAN de deux manières. La première consiste à vous référer à la fiche produit. 

Vous pouvez également identifier des équivalents grâce aux filtres des pages catalogues et à la barre de recherche.

 

A NOTER : Vous avez des questions sur nos produits ?

Pour bénéficier d'une expertise personnalisée et approfondir votre connaissance dans nos produits, nous vous encourageons vivement à vous rendre dans nos locaux ou à contacter nos spécialistes produits.

Nous contacter par téléphone ou par E-mail

Mini sommaire

beurk